index

de Georgia Caldera

première publication: Septembre 2014

Résumé:

A vingt et un ans, Andraste Coldfield n’a jamais quitté le coven familial. Bien qu’au centre de toutes les attentions, la jeune fille sent bien que sa grand-mère Hélène, qui dirige la famille d’une main de maître, se sert de sa maladie pour l’enfermer. En effet, Andraste souffre d’une grave allergie au soleil.

C’est alors qu’en l’absence d’Hélène, arrive au coven une invitation, ou plus exactement un ordre royal, convoquant au palais la jeune fille. Malgré les réticences de sa famille, elle saisit l’occasion de connaître enfin le monde extérieur. Chaperonnée par l’une de ses soeurs, elle arrive à la nuit tombée et apprend qu’elle est là pour suivre des cours afin de perfectionner ses talents et aider en cas de guerre.

Le nouveau système de plomberie ne fonctionnant pas, Andraste part à la recherche d’un domestique, s’égare dans les couloirs et finit par entrer dans les douches des serviteurs désertes. Alors qu’elle se lave, elle entend un homme entrer. Elle l’observe depuis la cabine où elle se trouve et le voit sortir un pistolet et s’apprêter à se suicider. La jeune fille ne peut que sortir de sa cachette pour l’en empêcher et après une rapide lutte silencieuse, il abandonne. La situation, le désespoir de celui qu’elle pense être un domestique, son charme, tout cela pousse Andraste à céder à la supplication muette de l’homme et elle se donne à lui. Elle le quitte alors qu’il est profondément endormi, lui volant son arme.

Le lendemain, elle va de surprise en surprise: non seulement elle a été affectée au cours de nécromancie, alors qu’elle est sorcière, et pas vraiment puissante, mais aussi leur professeur, à la réputation plus que douteuse, n’est autre que le « domestique » de la nuit précédente, le futur duc Thadeus Blackmorgan. Lui aussi la reconnaît mais semble pris d’une haine incompréhensible à son égard.

Et ceci n’est que le moindre des mystères auxquels Andraste se voit confrontée. Le séjour de la jeune fille au palais ne fait que commencer…

Commentaire:

L’auteur, française, nous régale d’une histoire très travaillée. L’action se déroule en Angleterre sous l’époque victorienne, mais façon fantasy, avec de nombreuses trouvailles originales et les références historiques font sourire comme autant de clins d’oeil. Le monde présenté est très cohérent, servi par un style dynamique et riche en vocabulaire. Chaque évènement amène son lot de révélations, et le changement de point de vue entre les deux protagonistes principaux (entre autres) donne une dimension plus profonde à l’intrigue.

La psychologie des personnages est très intéressante: Andraste pourrait n’être qu’une enfant gâtée mais son âge et son intelligence lui permettent de souffrir de son enfermement et de souhaiter connaître le monde. Lorsqu’elle quitte le coven, elle se jure que plus personne ne l’enfermera et tente de rester fidèle à cette promesse. Mais quand elle se retrouve obligée de choisir entre trois possibilités qui, toutes, lui font perdre sa liberté, elle opte avec discernement pour « la moins pire ».

Thadeus est aussi une personnalité complexe. Il tient plus de l’anti-héros au départ: une réputation atroce, coléreux, d’une maladresse épouvantable avec les autres, et surtout Andraste. Il n’y a qu’elle pour arriver à le trouver attirant malgré tout: parce qu’elle a vu sa vulnérabilité, elle pressent qu’il y a plus que sa façade arrogante, même si elle le trouve exaspérant.

Entre ces deux là, les quiproquos sont légions et donnent tout le sel à l’histoire sentimentale qui navigue une grande partie du livre entre haine et amour.

Et la nécromancie? Et bien l’auteur arrive à nous la présenter comme un art magique à part entière et on se surprend à ne pas en être (trop) horrifiés. Je rappelle que le nécromancien est un être capable d’animer des cadavres, animaux ou humains, et de les faire agir selon sa volonté. Que cela ne vous arrête pas, car cette partie là de l’intrigue ne vous fera pas faire de cauchemars.

Ce livre promet une suite intéressante!

Pourquoi se laisser tenter?

Une intrigue riche, des personnalités complexes, une histoire d’amour tout sauf simple, une atmosphère qui flirte avec celle de la dark fantasy, des dentelles, des cours de nécromancie… Ce livre vous plongera avec délice dans une ambiance raffinée et inquiétante, saupoudrée d’un soupçon de sensualité…

Où le savourer?

Dans un vieux manoir anglais ou à la bougie, un soir d’orage…

C’est pour qui?

A partir du jeune adulte

 Versions existantes:

broché

numérique