515C2VC9TVL._AA324_PIkin4,BottomRight,-57,22_AA346_SH20_OU08_

de Roxane Dambre

Editions de l’Epée – 2012

Résumé:

Alyosia Martin, dite Lou, est une jolie jeune fille, vivant à Paris, très intelligente. Normal c’est une Daïerwolf. C’est-à-dire qu’elle fait partie d’une espèce capable de se transformer en n’importe quel animal, voir à les mélanger, d’une intelligence particulièrement brillante. Ils sont régis par un inconscient collectif et aiment à s’appeler entre eux du nom de leur animal fétiche: ainsi Lou est une Dame Panthère, tandis que son meilleur ami, Camille, est un Maître Caméléon. Les Daïerwolfs préservent le secret de leur existence devant les humains jusqu’à la mort si nécessaire.

Ils se sont donnés pour mission de traquer et de tuer les Chalcrocs, hybrides d’homme et d’animal privés de leur conscience lors de leurs métamorphoses liées à la pleine lune. Ceux-ci ont mutés suite à la morsure d’un autre Chalcroc et n’hésitent pas à attaquer les humains pour se nourrir.

Depuis quelques temps, l’inconscient collectif est agité par une inquiétude latente. Lou, épaulée par Camille, tente donc d’être recrutée par les Services Secrets français. Ils ont estimés qu’ils seraient ainsi bien placés pour détecter toute menace concernant leur espèce.

Aussi, lorsque le très séduisant Capitaine Sylvain Levif vient chercher Lou à l’hôtel où elle travaille, elle n’attend que le temps minimum raisonnable avant d’accepter la proposition de recrutement.

La voilà donc devenue consultante du département de l’anti-terrorisme (sous les ordres du très charmant Capitaine Levif… qui décidément lui plait beaucoup) et du département de recherche sur l’inexplicable.

Au milieu de collègues aussi intelligents que loufoques, elle va devoir à la fois travailler sur une histoire de terrorisme étrange et sur les propres missions des Daïerwolfs, tout en draguant le si attirant Capitaine Levif…

Commentaire:

Ce livre est un petit bijou: drôle, ingénieux, plein de rebondissements. Pour commencer le style de l’auteur est très agréable, les dialogues sont percutants, les aventures ont du rythme, s’enchainent parfaitement. Il n’y a pas de temps mort et les différents évènements ont tous leur importance.

Ensuite, les personnages sont un vrai régal:

La narratrice est Lou mais cela ne réduit pas du tout le point de vue sur l’histoire grâce à deux astuces de l’auteur. L’une est Camille: en effet, comme le dit la jeune fille, elle est les muscles, lui est le cerveau. Par conséquent leurs dialogues leur permettent d’arriver rapidement aux bonnes conclusions- et par là nous faire comprendre bien des détails.

L’autre est cet inconscient collectif, sorte de partie commune de la pensée de tous les Daïerwolfs, relevant de l’instinct et de la communication télépathique… Et cela donne beaucoup de renseignements à l’héroïne et donc à nous.

Aloysia est très attachante. Ses instincts de panthère contrebalancent efficacement ce que son intelligence apporterait en froideur. Elle nous livre ses réflexions de façon amusante et le bras de fer permanent entre elle et celui qu’elle aime à qui protègera l’autre est des plus savoureux. En effet, d’un point de vue humain, c’est une jolie blonde de taille moyenne, bien faite, que l’on verrait plus dans un bureau qu’à traquer les terroristes. D’un point de vue de Daïerwolf, c’est une panthère, excellente pisteuse, tout à fait capable de se défendre contre des humains sans problème.

Le Capitaine est un mâle dominant (d’un point de vue Daïerwolf), il ne se laisse pas pas déborder par les capacités de Lou et se montre à la hauteur de sa compagne. Il cache ses blessures et devient vite touchant dans sa quête pour rester l’homme sur qui l’héroïne peut compter.

Les personnages secondaires paraissent un peu fous d’un premier abord mais tous cachent une complexité intéressante. Néanmoins l’ensemble du récit garde une certaine légèreté et on se se perd pas dans des méandres psychologiques sans fin.

L’idée de départ est très originale, une approche des « loups garous » savoureuse. On entre sans problème dans l’univers de cet espèce hors du commun, tout est expliqué sans lourdeur et l’humour ne faiblit pas tout au long du récit.

Pourquoi se laisser tenter?

C’est un livre agréable, original, qui se laisse déguster avec plaisir. La double intrigue est très bien menée et les deux affaires sont aussi intéressantes l’une que l’autre.

Sans temps mort, rempli de dialogues amusants et de situations intéressantes, ce livre vous embarquera sans problème dans son univers.

Où le savourer?

En solitaire pour pouvoir rire tout haut sans passer pour un original.

Ou pourquoi pas lors d’une visite à Paris pour marcher dans les pas de Lou et redécouvrir la capitale d’un point de vue Daïerwolf?

C’est pour qui?

A partit du jeune adulte

Versions existantes

vous le trouverez en numérique et en format poche